Qu'est-ce que la presbytie ? Quels sont les symptomes de la presbytie ? - Le Blog Lunettes- Le Blog Lunettes

Qu’est-ce que la presbytie ? Quels sont les symptomes de la presbytie ?

 

La presbytie est l’une des anomalies oculaires les plus répandues dans le monde. En France, 20 millions de sujets sont presbytes et chaque année 700 000 sont atteints de ce trouble de la vision.

Qu’est ce que la presbytie et quels en sont les symptômes?

La presbytie est un trouble de vision courant dû à la diminution avec l’âge de la souplesse du cristallin.

Le cristallin est la lentille transparente placée au centre de l’œil, ayant pour fonction de concentrer les rayons lumineux sur la rétine. A partir de l’âge de 45 ans, il se rigidifie progressivement. Par conséquent, son pouvoir d’accommodation diminue et il n’est plus capable d’apporter les modifications oculaires adaptatives permettant d’assurer la netteté des images vues de près.

La personne presbyte voit ainsi mal de près et elle est souvent obligée de prendre du recul pour lire ou pour voir l’écran de l’ordinateur.

Pour corriger la presbytie on a souvent recours :

  • Aux lunettes de lecture ; ces lunettes doivent être changées tout les 2-3 ans jusqu’à l’âge de 60 ans, âge vers lequel se stabilise la presbytie. L’ophtalmologiste peut prescrire des verres progressifs permettant de voir net à toute distance ou des verres mi-distance permettant à la fois de lire et de voir nettement à des distances moyennes comme l’écran de l’ordinateur. La performance des verres n’est optimale qu’à condition d’un bon centrage par l’opticien.
  • Aux lentilles de contact progressives ; ces lentilles permettent de voir nettement à toute distance. Toutefois, des problèmes comme le manque de larmes ou la manipulation parfois difficile, peuvent gêner la personne presbyte.
  • A la chirurgie ; de plus en plus de presbytes optent pour une intervention chirurgicale. L’opération de la presbytie est facile et efficace. On distingue 3 alternatives : la chirurgie monovision, la chirurgie multifocale et la pose d’implants progressifs.