Qu'est ce que la sécheresse oculaire ? - Le Blog Lunettes- Le Blog Lunettes

Qu’est ce que la sécheresse oculaire ?

 

La sécheresse oculaire: qu’est-ce que c’est ?

La sécheresse oculaire est une maladie chronique souvent liée à notre mode vie. Le syndrome des yeux secs se reproduit par des troubles de la surface oculaire dus à la diminution de la qualité ou de la quantité des larmes, ou bien d’une perturbation de leur répartition.

La sécheresse oculaire provoque un inconfort oculaire et peu devenir très douloureuse. Dans certains cas, cette pathologie fréquente peut entraîner un déséquilibre physiologique important et altérer nos capacités visuelles.


Quels sont les symptômes associés ?

Les signes de la sécheresse oculaire sont nombreux. Elle peut se manifester par :

  • des modifications de l’œil (rougeur, irritation, présence de mucus filant autour de l’œil…)
  • une sécheresse et une irritation persistante de l’œil
  • des picotements oculaires et des sensations de brûlures et de piqûres
  • l’impression d’avoir un corps étranger dans l’œil
  • une sensation de fatigue et d’inconfort oculaire
  • un larmoiement excessif
  • la sensibilité à la vive lumière ou à l’ouverture des yeux le matin
  • la difficulté de porter des lentilles de contact

Attention ! Les conséquences de la sécheresse oculaire peuvent être plus graves que vous pouvez l’imaginer. Au pire des cas, elle peut aboutir à des troubles visuels, voire même à une perte de la vue.

Notre conseil : Consultez un ophtalmologiste pour bien étudier l’état de la cornée et mettre en évidence le syndrome de la sécheresse oculaire.
Quelles sont les causes de la sécheresse oculaire ?
Le syndrome de la sécheresse oculaire est dû à plusieurs facteurs :

  • L’âge : la sécheresse oculaire apparait souvent chez les adultes et les personnes âgées. Il se produit dans le cadre naturel du processus de vieillissement, particulièrement durant la ménopause suite à la prise de médicaments du type antidépresseur et contraceptif.
  • Le mode de vie : le port des lentilles de contact, la nutrition déséquilibrée, le tabagisme, la pollution, la vie dans un climat sec ou venteux, le travail sur ordinateur, la climatisation… tous ces facteurs peuvent être à l’origine d’une humidification insuffisante de l’œil qui se manifeste par l’incapacité à produire assez de larmes pour assurer le confort de l’œil : c’est ce qu’on appelle la sécheresse oculaire ou le syndrome de l’œil sec.
  • Les causes médicales : Certaines maladies sont à l’origine de la sécheresse oculaire. Généralement ce sont des maladies dues à un mauvais fonctionnement du système immunitaire, telles que le lupus, la polyarthrite rhumatoïde et le syndrome de Sjögren.

De nombreux traitements donnés par voie générale entraînent un syndrome d’œil sec. On peut citer par exemple les tranquillisants, les neuroleptiques utilisés en psychiatrie et les traitements de la maladie de Parkinson…

Aussi, les altérations hormonales pendant la ménopause, les règles ou la grossesse peuvent entraver la production des larmes ou perturber leur répartition.

Le traitement Le traitement de la sécheresse oculaire consiste habituellement à utiliser des goutes lubrifiantes qu’on appelle larmes artificielles pour humidifier les yeux et atténuer la sensation de sécheresse et de démangeaison. Leur efficacité étant brève, on doit les employer plusieurs fois par jour.

Les larmes artificielles peuvent être remplacées par les pastilles qui, une fois insérées dans l’œil, libèrent régulièrement le lubrifiant.

Certaines personnes préfèrent le gel qui a une durée d’action plus longue. Ce type de traitement reste plus longtemps au contact de l’œil et permet de soulager les patients de façon durable.